Acheter un site Internet est une méthode populaire pour réaliser des profits en ligne. Mais ce n’est pas si facile qu’il y paraît. Avant tout achat vous devez vérifier de nombreux points.

1. Partez sur de bonnes bases

De la même manière que vous n’achèterez pas une maison simplement parce que vous aimez la façade, ne prenez pas des décisions motivées par le design du site ou le descriptif de base.

Faites vos propres recherches concernant les actifs, le concepteur et l’historique du site web. Regardez les critiques recueillis pendant leur activité. Exactement, comme si vous vouliez acheter un produit sur ce site.

2. Consultez le site web

Naviguez sur le site Internet et posez-vous les questions suivantes :

  • Offre-t-il une expérience utilisateur optimale ?
  • Quelle est la vitesse d’exécution des recherches, des commandes ?
  • Le site est-il compatible avec le mobile ?
  • À quoi ressemble le domaine : est-il court, attrayant, moderne ? N’investissez pas vos économies dans un site web avec une URL compliquée, une navigation houleuse et un temps de chargement lent. Vous pouvez être sûr que le référencement ne sera pas top et que, le peu d’internautes qui visiteront le site, le quitteront immédiatement.

Jetez un coup d’œil à leur historique de ventes et vérifiez s’il est cohérent et durable. Analysez les stratégies marketing mises en place et voyez ce que vous pouvez garder ou améliorer.

3. Analysez le SEO

Qu’en est-il du positionnement du site Internet sur les moteurs de recherche ? Est-il bien placé sur des requêtes pertinentes ?

Par ailleurs, vérifiez si le site dispose d’un blog. À l’heure actuelle, il est difficile d’être en première page sans publier régulièrement du contenu.

Notre conseil

Vous pouvez utiliser des outils pour connaître les mots-clés utilisés, comme Alexa ou SEMrush, par exemple.

Ensuite, n’hésitez pas à effectuer ces requêtes sur Google pour vérifier à quelle page le site apparaît. S’il apparaît au-delà de la première page, il faudra sûrement investir dans le SEO pour arriver en première page. Plus le site est éloigné, plus l’investissement sera important…

4. Analysez les sources de revenus

Pour être sûr d’avoir un retour sur investissement, regardez comment le site web gagne ses revenus : vente de produits/service, Google Adsense, affiliation, abonnements…

Si l’e-business que vous cherchez à acheter n’a qu’une ou deux sources de revenus, vous devrez peut-être faire d’autres investissements pour créer des revenus plus fiables.

5. Examinez la maintenance du site web

Selon la plateforme qui l’héberge, un site Internet sera plus ou moins facile à entretenir, à personnaliser ou à optimiser.

Si vous êtes novice, travaillez aux côté d’un professionnel ou dirigez-vous vers des sites qui reposent sur des CMS comme WordPress, Prestashop, Wizishop…

Pensez également à demander au vendeur un rapport de maintenance :

  • À quelle fréquence les mises à jour sont effectuées ?
  • De quand date la dernière mise à jour ?
  • Quels sont les problèmes récurrents ?

6. Le prix

Il n’y a pas de prix fixe pour un site web. Cela va dépendre des performances de celui-ci.

Mais attention, si un vendeur demande beaucoup moins que la moyenne, il doit y avoir un problème ! S’il donne un prix étrangement élevé, soit le site est vraiment très performant (et vous le verrez durant votre enquête), soit c’est une arnaque !

Pour acheter un site Internet performant, prenez le temps de discuter avec le vendeur et demandez-lui tous les justificatifs.

S’il accepte volontiers, vous pouvez être en partie rassuré. Mais n’oubliez pas de vérifier les éléments que nous avons listés ci-dessus pour réellement prendre votre décision en toute connaissance de cause.

Laisser un commentaire